PIECES DETACHEES CONTENEURS MARITIMES - SOUDAGE -DECOUPAGE
 

Rechercher

Langue - Language

 Le Conteneur Maritime

 C'est quoi ? Ça sert à quoi ?

Dans le secteur du transport, le conteneur est une grande boîte métallique en forme de parallélépipède, conçue pour le transport des marchandises par voies marines et terrestres. Il est destiné à faciliter la manutention et le transport de toutes sortes de marchandises, souvent d'origines industrielles, vouées à voyager sur de longues distances.
Ses dimensions ont été normalisées au niveau international (ISO) en 1967. Il y a trois grandes série de conteneurs dont la longueur est respectivement de 20 pieds, de 30 pieds et 40 de pieds. Les statistiques de transports intermodal sont généralement estimées en unités « EVP », soit « équivalent vingt pieds ». Les cargos actuels peuvent atteindre 13 000 EVP. La compagnie CMA-CGM possède le plus gros porte-conteneur de cette capacité. Il est muni, dans les angles, de pièces de préhension permettant de l'arrimer et de le transborder d'une plateformes de transport à l'autre. Il fait partie avec les caisses mobiles et certaines semi-remorques de la catégorie des « unités de transport intermodal ». Il existe plusieurs types de conteneurs. Ceux dit de la série 1, selon la normalisation ISO, regroupe les conteneurs d'usage général, les conteneurs à caractéristiques thermiques, les conteneurs citernes pour les produits solides en vrac, les conteneurs plates-formes (et type plate-forme) et des conteneurs air/surface (intermodaux) pour usage général. Le développement du conteneur est étroitement lié à celui des échanges internationaux par voie maritime. Il est moins bien adapté en transport terrestre car sa largeur ne permet pas le chargement de deux rangées de palettes, aussi est-il sur ce segment concurrencé par la caisse mobile.

Le plus grand fabricants de conteneurs est chinois. Il s'agit de CIMC qui a produit environ 1,2 million d'unités en 2004, (contre 70 000 en 1994) ; ce qui correspond à la moitié du marché mondial.
Dans le secteur du transport international de marchandises ainsi concernées, le conteneur constitue probablement l’apport technologique le plus innovant et le plus utile de la seconde moitié du 20eme siècle. Il est l’œuvre d’un transporteur routier américain, Malcom MAC LEAN, en 1956. Seulement 10 ans après son invention, et encore aujourd’hui, grâce à sa modularité inégalée, les échanges marchands à l’échelle planétaire se sont fortement accrus. Il y aurait aujourd’hui environ cinq millions de containers en circulation dans le monde, sur les océans, les fleuves, les voies ferrées et nos axes de circulation routière. Les opérations de manutention dans les ports sont considérablement simplifiées, les temps de chargement et déchargement des navires sont divisés par deux ou plus, ceux-ci peuvent donc effectuer un plus grand nombre de rotations. L’empilement des boîtes dans la cale ou sur le pont permet d’augmenter considérablement le taux de remplissage donc la rentabilité des navires.

Pourquoi un tel succès, à la fois mondial et durable ? L’idée fondamentale du container est la standardisation, pour transporter aussi bien par bateau, que sur des remorques de camion ou des boggies de train le même contenant, avec des opérations de manutention réduites au minimum. Les grands ports maritimes ont ainsi connu un essor incroyable, devenant de véritables plateformes d’échange mer/fleuve/fer/route. Même si le ferroutage est encore quelque chose de difficile à imposer, l’idée n’est donc pas nouvelle. Au départ à usage intérieur aux Etats-Unis, il fallut attendre une dizaine d’années (1966) pour que les avantages considérables du container l’imposent dans le transport maritime international.

En effet, l’adoption de cette boîte, aux dimensions standardisées, (comme contenant pour le transport de toutes sortes de marchandises) est une véritable révolution. Enfin, la marchandise, empotée chez l’expéditeur et dépotée chez le destinataire, voyage de manière anonyme, ce qui réduit considérablement les pertes, les casses ou les vols. Par rapport au transport maritime conventionnel, tel qu’il se pratiquait dans les années 60, le container a permis de diviser par deux les délais d’acheminement et au moins par trois les coûts de transport.


 
 
Reefer spare parts

COMPRESSEUR
REFRIGERATION PARTS
ACCESSOIRES
Pieces detachees conteneurs maritimes

STRUCTURE
ARRIMAGE / SECURITE
LASHING / SECURING
Soudage & Coupage

ACCESSOIRES
PROCÉDÉS INDUSTRIELS
SOUDAGE - (DE)COUPAGE